Le certificat de Performance Énergétique des Bâtiments, ou PEB, est un document qui attribue un indice énergétique de votre habitation sur une échelle allant du A, vert (très économe) au G, rouge (énergivore). Ces calculs sont effectués suivant des paramètres tels que la surface habitable, le volume de l’habitation, l’isolation, les surfaces et types de déperditions, l’installation de chauffage et d’eau chaude sanitaire, l’année de construction, les types de matériaux de construction et d’isolation et les rénovations.

Depuis le 1er janvier 2015, il est obligatoire d’afficher le certificat PEB dans l’annonce de la mise en vente du bien et de communiquer ce certificat PEB au futur acquéreur avant la signature du compromis. La demande de certificat PEB doit être introduite auprès d’un certificateur agréé.

Le PEB indique si une maison est économe en termes d’énergie ou non. C’est donc une information essentielle pour le futur propriétaire. Ce certificat lui permet de mieux déterminer le coût énergétique du bâtiment et de le comparer avec d’autres biens. Attention, sans certification de la performance énergétique des bâtiments, pas de compromis !

La durée de vie d’un certificat PEB est de 10 ans. Un certificat existant, ayant moins de 10 ans peut être réutilisé, mais si des travaux permettant d’améliorer la performance énergétique du bien ont été effectués (isolation, changement de chaudière, etc.), il peut être utile de dresser un nouveau certificat pour bien informer (et attirer) les candidats acquéreurs, même si ce n’est pas obligatoire. 

Si le certificat a plus de 10 ans, il faudra dans tous les cas le renouveler.

Avez-vous trouvé votre réponse?