Les candidats acquéreurs peuvent vous demander une « option d’achat », qui vous engage à ne pas vendre le bien à quelqu’un d’autre pendant un certain délai (déterminé dans l’option), lui donnant ainsi un temps de réflexion. Vous n’êtes, bien entendu, pas tenu d’accepter de mettre une option sur le bien, car elle présente l’inconvénient de rendre son bien indisponible pour d’autres candidats-acquéreurs durant le temps de l’option.

Ne confondez pas option et offre d’achat: l’option est seulement un engagement pris par une seule des parties (un engagement unilatéral), en l’occurrence le vendeur, qui ne peut plus vendre le bien à quelqu’un d’autre le temps de l’option. Le candidat-acquéreur ne sera engagé que s’il décide de « lever l’option » en achetant le bien. Une fois le délai de l’option expiré, vous êtes à nouveau libre de vendre votre bien à qui que ce soit.

Avez-vous trouvé votre réponse?