Il s'agit d'un idéal locatif où les loyers nets de tous frais sont supérieurs aux mensualités du prêt qui a servi à financer le bien.

En d’autres mots, l'autofinancement consiste à faire un achat immobilier, au moyen d’un prêt hypothécaire, qui se rembourse entièrement grâce aux rentrées de loyers des locataires. Ainsi, un autofinancement réussi consiste à percevoir un loyer qui couvrira les mensualités de crédit immobilier, les charges d’entretien et de propreté, les impôts sur le revenu et les prélèvements sociaux. C’est ce à quoi tend tout investisseur immobilier. En pratique, l’atteindre reste un exercice délicat.

Avez-vous trouvé votre réponse?