La procédure de réception d’un appartement ou d’une maison neuve est scindée en deux phases: la réception provisoire et la réception définitive. La loi Breyne exige qu'un délai minimum d'un an (quatre saisons) s'écoule entre les deux réceptions. 

 La réception provisoire est un constat d'achèvement des travaux. Le bien neuf est considéré comme habitable, les futurs propriétaires vont en réceptionner les clés et vont "agréer" les travaux, c'est-à-dire qu'ils acceptent de considérer qu'ils ont été exécutés correctement.

Lors de la réception provisoire, un procès-verbal de réception est signé par les parties, où les acquéreurs, éventuellement accompagnés d’un expert, vont relever tous les défauts apparents (griffe dans le parquet, plinthe manquante, coup dans le mur, etc.). Les remarques, cautionnées dans le PV de réception, devront être réparées par l’entrepreneur dans un délai raisonnable. 

Avez-vous trouvé votre réponse?