Les liquidités immédiates sont les montants dont les candidats-acquéreurs disposent au moment de l'acte d'acquisition. Cela correspond généralement aux économies du ménage, appelés fonds propres, ainsi que le montant du financement octroyé par la banque. 

Lors d’un achat immobilier, les liquidités immédiates doivent être supérieures aux dépenses immédiates. Les dépenses immédiates comprennent tout ce que les candidats-acquéreurs devront payer au moment de l'acquisition, c’est à dire le prix d'acquisition de l'immeuble, les frais d'acte d'acquisition et de l'acte d'emprunt (en ce compris les différentes taxes à devoir acquitter) mais aussi les frais nécessaires pour rendre l'immeuble habitable.

Une grosse partie de ces dépenses immédiates peut être financée grâce au prêt alloué par une institution financière, même si généralement les banques sont frileuses d’octroyer un crédit supérieur à 100% du prix d’achat. 

Avez-vous trouvé votre réponse?