Dès que les parties ont signé le compromis, la vente est définitive, même si le bien n’a pas encore été délivré ou si le prix n’a pas encore été payé. Il faut donc rédiger ce compromis avec le plus grand soin. Les documents intitulés « convention provisoire », signés par les deux parties, ou « promesse de vente », signés par le vendeur, et acceptés par l’acquéreur sont en réalité des compromis définitifs. Au préalable, plusieurs documents doivent être rassemblés afin de constituer le dossier de vente et parfaire l’accord :

Même s’il n’est pas obligatoire de faire appel à un notaire lors de cette étape, une aide juridique est vivement conseillée, la rédaction de ce document et la constitution du dossier relevant de la compétence d’un professionnel.

Avez-vous trouvé votre réponse?