Aussi appelé acte notarié ou acte d’achat voire acte tout court, l’acte authentique est nécessaire pour sceller légalement une vente. Contrairement au compromis, la loi exige l’intervention du notaire, pour établir un acte authentique qui sera enregistré afin de rendre la vente «opposable» à tous.

L’acquéreur et le vendeur peuvent prendre le même notaire ou faire appel à des notaires différents. 

Le jour fixé pour la signature, le ou les notaire(s) lira l’acte aux parties, en expliquera le contenu, et le signera avec elles. Ensuite, il veillera au respect de nouvelles formalités administratives (postérieures à l’acte) avant de remettre son titre de propriété à l’acquéreur. Le notaire garantit ainsi la sécurité juridique de votre acte. Le notaire ayant rédigé l’acte de vente en garde un original et remet une copie à l’acquéreur, qui doit la conserver.

La propriété d'un bien est véritablement transférée à compter de cette signature et la remise des clés se fait donc généralement lors de la signature de l’acte authentique de vente (sauf si l’acquéreur et le vendeur en décident autrement).

Avez-vous trouvé votre réponse?